Barthélemy Ngatsono : « Nous sommes fin prêts pour le Chan »

Le sélectionneur des Diables rouges locaux a animé, le 11 mars, une  conférence de presse au cours de laquelle il a salué la progression de son équipe  par rapport aux matches de qualification. 

Les Diables rouges ont abordé la dernière phase de leur préparation le 11 mars au stade Alphonse-Massamba-Débat avec trente joueurs présélectionnés par Barthélémy Ngatsono. Le sélectionneur de l’équipe Chan a rassuré  qu’au sortir de ce stage, il  communiquera la liste des vingt- trois joueurs retenus pour la phase finale de la sixième édition du Championnat d’Afrique des nations.

« Nous sommes fin prêts », a-t-il  souligné, expliquant que le stage  qui a débuté  au stade Alphonse-Massamba-Débat  permettra au staff technique de procéder à quelques réglages. « Nous avons fait un tournoi à Kinshasa, un match ici à Brazzaville et un autre au Rwanda. Par rapport à toutes ces rencontres, nous allons  pour les  quelques jours qui nous restent corriger ce qui n’avait pas marché et  aussi mettre en place notre stratégie  d’abord pour  le premier match contre la RDC et nous verrons ensuite celle du  deuxième match », a expliqué Barthélémy Ngatsono.

L’un des problèmes qui lui tient à cœur pour cette dernière ligne droite de préparation consistera  à redonner la confiance à ses attaquants  qui sont restés muets tout au long de la préparation.  Malgré leur manque d’efficacité, Barthélémy Ngatsono ne retient que du positif. « Nous savons que l’équipe est en progression par rapport aux matches de qualification sur le plan du jeu et sur le plan des possibilités que nous créons devant les buts. Il faut rester dans cette dynamique et renforcer certaines capacités techniques physiques et tactiques parce qu’au Chan ça va être de plus en plus tactique », a-t-il indiqué. Les Diables rouges, a indiqué  le sélectionneur, partiront au Cameroun avec  ambition d’atteindre au moins le dernier carré de la compétition.  Le premier pas pour y arriver   serait de ne pas louper le premier match de la compétition le 5 avril contre les Léopards de la RDC.

« Notre combat c’est celui-là. Comment allons- nous aborder le match contre la RDC ? Mentalement comment  est-ce que nous pourrons l’aborder. Le souhait serait de s’assurer un bon résultat parce qu’on dit le plus long voyage commence par le premier pas. Hier on s’est arrêté en quart et aujourd’hui il faut qu’on essaie de depasser ce cap », a-t-il commenté.

Le sélectionneur des Diables rouges a toutefois apprécié l’état d’esprit avec lequel ses poulains ont abordé les dernières rencontres de préparation qu’ils ont livré à Kinshasa, Brazzaville et Kigali. « En termes de bilan c’est positif  par rapport à la réaction des enfants. Nous avons joué tous nos matches à fond  de la première à la quatre- vingt- dixième minute. Ce n’est plus comme hier où le Congo fléchissait à la deuxième mi-temps.  Le seul point négatif  c’est l’attaque. C’est sur ce secteur que nous allons nous atteler pour ce dernier stage. La relation milieu- attaque n’était pas trop mal aussi parce que nous nous créons les occasions de buts.  Maintenant il faut les marquer. On va travailler là-dessus pour que nous soyons sereins au Cameroun », a précisé le sélectionneur des Diables rouges.

Notons que deux  de ses attaquants sur lesquels il comptait pour renforcer l’attaque sont incertains pour  la compétition. Jaurès Gombé, a-t-il expliqué, est sous traitement. « Nous allons voir d’ici là s’il peut se rétablir. En ce moment on peut décider ».  Il y a en revanche plus d’espoir pour Bersyl Obassi. Sa durée d’indisponibilité de trois semaines ne lui permet pas de postuler.

Les 30 présélectionnés

Gardiens : Pavhel Ndzila (Etoile du Congo), Giscard Mavoungou (AS Cheminots), Perrauld Ndinga (AS Otoho), Chili Ngakosso (Cara)

Défenseurs : Dimitri Davy Bissiki Magnokélé (AS Otoho), Grâce Batekouahou (Diables noirs), Cosme Atoni Mavoungou (JST),   Landry Francis Nsenda (AS Otoho), Julfin Ondongo (Etoile du Congo), Faria Jobel  Ondongo (AS Otoho), Prince Mouandza Mapata (Diables noirs)

Milieux du terrain : Mignon Etou Mbon (Etoile du Congo), Hardy  Santous Mboussa (AS Cheminots), Harvy Ossété Itali (Diables noirs), Ardy Samarange Binguila (Diables noirs), Brel Mohendiki (Etoile du Congo), Prince Obongo (Diables noirs), Chandrel Massanga (Cara), Sagesse Babelé (Patronage Sainte-Anne)

Attaquants : Ismael Ankobo (Cara), Yann Moukombo (Etoile du Congo), Rox Oyo Thoury (Diables noirs), Darel Nkounkou Maleka (V Club Mokanda), Gautrand Ngouonimba (Etoile du Congo), Bercy Langa (AS Otoho), Judea Mouandzibi (Inter), Wilfrid (Diables noirs), Racine Louamba (Diables noirs) et Kilebe Mbama (JST)

ADIAC