CHAN Cameroun 2020 : le Congo laisse filer deux précieux points face au Niger

Les Diables Rouges n’ont pas pu faire mieux qu’un match nul d’un but partout, le 21 janvier en match comptant pour la deuxième journée du groupe B. Les Congolais derniers de leur groupe avec un point, sont condamnés à l’emporter face à Libye pour espérer une éventuelle qualification.

 

C’est une fin de match cruelle que venait de vivre les poulains de Barthélémy  Ngatsono comme en témoignent les larmes de Prince Mouandza Mapata. Lui et ses coéquipiers  ont laissé filer une victoire qui leur tendait déjà les bras après une magnifique ouverture du score de Prince Mouandza Mapata, décalé par Hardy BInguila sur une action bien menée par Prince Obongo à la 35e minute.

 

Les Diables rouges contrôlaient parfaitement la suite  les débats.  Sans le coup du sort consécutif à la faute de main de Bissiki dans la surface de réparation ayant occasionné le penalty du Niger, transformé par  Mossi à la 69e minute, les Diables Rouges auraient obtenu les trois points qui leur auraient replacé à la deuxième place du groupe à un point du leader les Léopards de la République démocratique du Congo (RDC).

 

Dans ces conditions, même un nul contre la Libye aurait été largement suffisant pour une qualification pour les quarts de finales sans dépendre des résultats des autres lors de la dernière journée. Ce match nul met le Congo dos au mur. Il  doit à tout prix gagner la Libye et espérer une victoire ou un match nul de la RDC face au Niger.

 

Les Congolais ne sont pas les seuls à nourrir des regrets au terme de cette rencontre, les Nigériens aussi. A la différence des Diables Rouges, ce sont eux qui ont obtenu les meilleures occasions de la rencontre.   En dehors des mauvais choix effectués par leurs attaquants, ils sont tombés sur un très bon Pavhel Ndzila qui a lui seul annihilé  deux situations de buts du Mena avant l’ouverture du score du défenseur congolais.

 

Fecofoot