CONGO : UNE DERNIÈRE CHANCE POUR PAUL PUT

 

En réunion de travail ce mercredi avec le Patron des Sports congolais, Hugues NGOUELONDELE et la Fédération Congolaise de Football représentée par son Président, Jean Guy Blaise MAYOLAS ainsi que son bureau exécutif, le sélectionneur des Diables Rouges, Paul Put a tenu à justifier ses mauvais résultats lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Les joueurs blessés et suspendus lors du dernier match du CONGO face au TOGO et le manque du championnat local seraient l’une des causes de cette défaite de trop enregistrée mardi au stade Massamba Débat. Une raison rejetée en bloc par la FECOFOOT qui a par ailleurs demandé à l’entraîneur belge les critères de sélection des joueurs locaux qui n’ont pourtant pas de championnat. Pour rappel, Harvy Ossete et Prince Mouandza tous les deux en manque de temps de jeu ont été titularisés mardi face au Togo par Paul Put.

 

Le Ministre des Sports

Le ministre des Sports a tenu à rappeler au sélectionneur des Diables Rouges que son contrat avec le CONGO contient des gardes fous et qu’en cas d’insuffisance de résultats, une séparation à l’amiable pourrait intervenir.

Le président de la Fédération Congolaise de football a par ailleurs signifié au Ministre des Sports tout le désordre qui se passe lors du regroupement des joueurs à Kintele. Certains joueurs ramènent les filles qu’ils logent dans le même hôtel. Ces joueurs devraient être suspendus en équipe nationale. Le Président Jean Guy Blaise MAYOLAS prévoit une réunion dans les prochains jours.

Avec 4 matches officiels sans succès, Paul Put est désormais averti.

DRCPF