COUPES AFRICAINES INTERCLUBS : L’ETOILE DU CONGO EN CHANTIER

L’Etoile du Congo va renouer avec la compétition africaine. La FECOFOOT l’a engagée en Coupe de la Confédération. Comment se prépare-t-elle pour essayer de mettre le maximum de chance de son côté? Son entraîneur Roger Elie Ossété nous en parle dans l’interview qu’il a bien voulu nous accordée.

 

*Coach, où en sont les préparatifs d’Etoile du Congo qualifiée en Coupe de la Confédération?

**L’équipe se prépare lentement mais sûrement. Malheureusement, le temps qui nous est imparti est court. Nous étions obligés de débuter notre préparation avec la phase du travail foncier qui est la base dans notre programmation. Après cette première phase qui durera dix jours, nous rentrerons dans celle du travail spécifique puis nous serons pratiquement dans la pré-compétition.

 

*Dans quelle forme avez-vous retrouvé les joueurs après sept mois d’inactivité dûe à la COVID-19?

 

** La COVID-19 constitue un grand handicap. Le constat est que les joueurs ont vraiment perdu. Scientifiquement, lorsqu’un joueur fait plus de douze jours sans s’exercer, il perd tout. Donc on ne peut pas les en vouloir pour ça. Nous nous attelons là-dessus pour les ramener à un niveau très important.

 

*Plusieurs joueurs de l’effectif de la saison dernière ont été aperçus dans les rangs d’Otoho!**

On s’y attendait. L’expérience montre qu’à chaque inter-saison il y a un mouvement de flux et de reflux dans tous les clubs, Etoile du Congo n’a pas échappé à cette réalité. Qu’à cela ne tienne, je me concentre sur les présents. Il y a un mélange de jeunes et de joueurs d’expérience.

 

* Vous garantissent-ils leur engagement définitif?

**Depuis que je suis avec eux, j’ai reçu leur garantie. J’essaie constamment de faire comprendre à certains que la position qu’ils veulent prendre est mauvaise, mais je n’exclus pas que tout peut arriver à la dernière minute. Donc je préfère pour l’instant me réserver de tout commentaire sur l’effectif du groupe. Au moment opportun nous communiquerons sur la composition définitive de notre effectif.

 

*Vous êtes détenteur d’une licence B CAF, alors que le nouveau règlement exige une licence A pour être au commande d’une équipe disputant ses compétitions.

**La FECOFOOT sait qu’au niveau local, il n’y a pas eu ce type de formation. Je crois qu’elle va solliciter une dérogation pour nous permettre de jouer d’abord, puis quand la formation sera organisée nous irons nous former.

 

*L’Etoile du Congo est-elle capable de nous faire revivre les exploits de l’AC Léopards ou même de faire comme le CARA de 2018?

**Les gens se réfèrent à la performance que j’ai réalisée avec CARA en 2018. Mon souhait est de récidiver avec l’Etoile du Congo. C’est vrai que les difficultés ne manquent pas, mais nous faisons avec les moyens du bord pour atteindre l’objectif.

 

* Un mot pour conclure?

** L’amour est plus fort que nous. Donc, nous devons être unis et solidaires pour aller plus loin.

LSA